Edito du 6/04/2016

Le coma peut survenir à la suite d’une maladie ou d’un accident (de la route, du travail, domestique), d’un accident vasculaire cérébral, d’une anoxie cérébrale ou d’une tentative de suicide. L’évolution de ce coma est variable. La fin de la période de coma est définie par un éveil survenant par intermittence, avec présence de cycles veille/sommeil.
Certain patients, à ce stade, n’évoluent plus ou très peu. En tout cas insuffisamment pour rétablir un contact suffisant. Ils restent alors dans un état dit neuro-végétatif (Etat neuro-Végétatif Chronique ou EVC) ou pauci relationnel (EPR).

La vocation de l’unité VETYVER est de les accueillir et de les prendre en charge avec une équipe pluridisciplinaire, dans un lieu dédié. Ce besoin régional a été identifié par le PRS (Plan Régional de Santé). L’unité VETYVER est constituée de 9 chambres individuelles qui accueillent ses patients sans limitation de temps.
Les conditions d’admission se limitent à l’accueil des patients dont le diagnostic d’état végétatif ou pauci-relationnel est posé.

janine_-Deleflie